Publié le : 06 juillet 20226 mins de lecture

Le concept du tourisme œnologique et vitivinicole qui tend à prendre de l’ampleur, consolide les liens familiaux. Il permet aux jeunes d’être en immersion dans un autre univers (surtout les citadins) et revigore les nerfs pour être d’attaque à étudier et à bien travailler à la rentrée. Ce voyage d’agrément consiste principalement en la découverte des saveurs, des crus, de la vinification (la production de vin) et de la viticulture (le système de récolte de raisin). Cet agrotourisme en perspective est une excellente idée puisque tous les éléments qui garantissent des vacances inoubliables sont présents. Désormais, nombreux sont les individus qui optent pour ce type de voyage, qu’ils soient juste des curieux, des amateurs ou de vrais connaisseurs. Les étrangers s’intéressent aussi à la carte des vins, et désirent faire la visite des vignobles et expérimenter les activités relatives à cette discipline.

Le concept de l’œnotourisme

Nombreuses sont les personnes qui s’interrogent sur le véritable concept de cette forme d’agrotourisme. Certains ont tendance à la confondre avec l’écotourisme et les autres types de visite, pourtant il ne faut pas oublier qu’il s’agit en réalité d’un voyage d’agrément et de découverte à la fois. Justement pour mieux connaître ce domaine, vous pouvez trouver plus d’informations ici.
A priori, l’œnotourisme tourne principalement autour de la découverte puisque la plupart des vacanciers vont côtoyer un monde qui leur est étranger. Les vins et les spiritueux issus de la région peuvent être goûtés au plus grand plaisir des papilles, essentiellement les bouteilles provenant des producteurs viticoles visités. Leur dégustation peut avoir lieu dans des lieux spéciaux, du genre un atelier de sommellerie ou d’œnologie, ou encore un château.
Pour ne rien rater des différents crus et pour vivre des expériences complètes, suivre les routes des vins est préférable, comme celles de Bordeaux, des Côtes-du-Rhône, de Provence et d’Alsace. Tout au long de ce parcours, les touristes peuvent en apprendre davantage sur les métiers de vendangeur, de maître chai et d’exploitant viticole et, par la même occasion, faire des rencontres intéressantes avec les différents professionnels. Ces derniers peuvent initier les visiteurs sur les sujets comme les appellations, les classifications, les terroirs et les cépages.

Les activités complémentaires

Certes, la base même de l’oenotourisme réside sur le dévoilement des patrimoines viticoles en les portant sur les fonts baptismaux, et aussi sur la valorisation des produits. Cet agrotourisme se concentre autour du vin, de sa dégustation et de la découverte des terroirs. Cependant, d’autres activités connexes peuvent compléter le séjour pour le rendre encore plus plaisant, entre autres :

  • la visite des sites culturels et historiques, surtout ceux en rapport avec le vin, comme les lieux classés au patrimoine Mondial de l’Unesco (Champenois et Saint-Émilion par exemple) ;
  • la balade en montgolfière pour découvrir l’ensemble du domaine viticole et des environs ;
  • les randonnées et les promenades dans les vignobles ;
  • la vinothérapie ;
  • la découverte des spécialités gastronomiques de la région, en plus de ses vins.

Toutes ces possibilités constituent certainement l’une des raisons qui hissent le tourisme viticole au même rang que les autres types de voyages. En effet, le nombre de personnes qui optent pour cette expérience n’a de cesse d’augmenter, ce qui démontre l’intérêt des gens pour ce voyage.

D’autres points positifs à ne pas négliger

Le tourisme œnologique est bénéfique, non seulement pour chaque personne qui participe à ce genre de voyage, mais surtout aux familles qui partent ensemble. Les retrouvailles sont assurées dans un univers décalé, loin du tourisme de masse. Le thème de l’œnologie ne doit poser aucun problème, même si des enfants sont du voyage. Ils peuvent s’adonner aux activités divertissantes dédiées aux petits, tout en cultivant leur connaissance en apprenant de nouvelles choses, essentiellement sur l’univers du vin. Aussi, parents et enfants peuvent s’adonner des activités ensemble, et discuter de tout et de rien. Toutes les petites choses qui renforcent les liens familiaux peuvent être faites pendant ce séjour.
La consommation des produits frais, provenant directement des champs et des fermes, permet de manger frais et de goûter aux saveurs authentiques des aliments non transformés.

L’œnotourisme pour tous

Que ce soit pour un circuit de plusieurs jours ou juste pour un week end oenologie, ce voyage d’agrément et de découverte est une excellente alternative, surtout qu’il est facile à organiser. Les nombreuses offres donnent l’occasion de trouver la formule qui cadre dans le budget. Tout le monde, peu importe son mode de vie et sa manière de concevoir l’œnologie, peut sillonner les régions viticoles et prendre du bon temps, comme lors de la visite des caves Pommery. L’idée qu’un tel univers n’intéresse que les personnes mûres et les seniors est révolue puisque les jeunes y accordent également de l’importance. Cette nouvelle façon de voir est particulièrement influencée par l’utilisation massive des réseaux sociaux et leur place dans la vie quotidienne des usagers. Les experts constamment en quête de produits sophistiqués et de haute qualité, les curieux à l’affût de nouvelle sensation, les amateurs de bonnes boissons, et tout simplement les personnes simples, peu importe leur profil, peuvent partir à l’aventure, faire de l’œnotourisme et vivre cette tendance.