Comment s’organiser pour partir en vacances cet été ?

tour Eiffel

Le Premier ministre Édouard Philippe a déclaré le 28 mai 2020 qu’on pouvait désormais réserver ses vacances. C’était à l’occasion d’une interview accordée à France Inter. Cependant, il faut noter que malgré les joies du déconfinement et les exhortations des autorités beaucoup de doutes subsistent. Faut-il vraiment partir en vacances ? Si oui, quelle organisation des vacances après Covid ? Trouvez la réponse à toutes vos interrogations dans cet article.

L’organisation de vacances après la Covid-19 vraiment opportune ?

La crise sanitaire du Covid-19 a causé des séquelles psychologiques, c’est sûr. Le confinement quant à lui a laissé un arrière-goût amer de privation de la liberté. C’est donc avec joie que tout le monde accueille les mesures de déconfinement quoiqu’elles soient progressives. Le besoin de sortir, de voyager et de changer d’air est donc tout à fait légitime.

C’est le moment d’aller dans un lieu inhabituel comme la tour Eiffel à Paris et de faire de nouvelles choses. C’est aussi le moment de dire merci à la vie pour la chance que l’on a de survivre à la pandémie. Pourquoi donc des restrictions alors que les autorités même autorisent les citoyens à partir en vacances ? Il suffit d’adopter une bonne organisation des vacances après le Covid.

Partir en vacances à l’intérieur ou à l’extérieur ?

Toujours selon les propos du ministre Édouard Philippe, il ne serait pas vraiment raisonnable de partir en vacances à l’étranger, cet été 2020. C’est certes un conseil, mais ce serait plutôt une obligation. En effet, pour le moment, le déconfinement s’avère être très prudent. Les voyages ne sont donc pas aussi libres pour favoriser le tourisme.

La réouverture des frontières avec les nations membres de l’espace européen prévue pour le 15 juin n’est pas encore certaine. On n’est pas plus renseigné non plus sur le moment où la libre circulation serait possible avec les autres états. Certains pays comme les États-Unis, l’Afrique du Sud, l’Argentine ont interdit aux ressortissants européens en l’occurrence français d’entrer sur leur territoire.

De ce point de vue, il n’est vraiment pas préférable de prévoir un voyage à l’extérieur de la France cet été 2020. Même à l’intérieur du pays, il est également important de choisir minutieusement sa destination. Il faut prendre la peine de se renseigner sur le degré de contamination de Covid-19 dans la région où l’on compte se rendre. Il est préférable d’envisager de partir dans une région « Verte ».

Il existe une façon simple de savoir si la région où l’on souhaite se rendre est recommandable. Pour cela, il suffit de se rendre sur le site web du gouvernement et d’insérer le code de la région. L’application signale automatiquement si la zone est verte ou rouge relativement au Covid-19. On peut également prendre connaissance de la campagne #CetÉtéJeVisitelaFrance. Cette dernière informe sur les bons plans de voyage en France.

Quel moyen de transport faut-il privilégier ?

L’une des plus grosses frayeurs à l’idée de partir en vacances représente le moyen de transport. Que cela soit dans un avion ou dans un train, les risques de contaminations sont assez élevés. Il ne suffit pas de porter un masque. La distanciation sociale risque tout de même de ne pas être respectée. Les possibilités de contact également sont des plus élevés.

Pour cela, le moyen de transport le plus sûr reste la voiture personnelle ou un motard. Si vous souhaitez faire du covoiturage, il serait idéal de connaitre le statut sérologique des autres voyageurs qui emprunteront le même moyen de transport que soi. Cela n’exclut pas que l’on doive forcément porter son masque.

Se tourner vers un hôtel pour son hébergement ?

Un aspect incontournable lorsqu’il s’agit de partir en vacances, c’est l’hébergement saisonnier. Ce dernier a d’ailleurs pris un grand coup suite aux mesures confinement. Il faut admettre que le risque de contamination dans ces centres n’est pas à négliger. Cependant, avant la date de la première phase du déconfinement, les hébergements saisonniers ont tous pris des mesures. Ces derniers visent à sécuriser les clients de même que leurs employés.

Chez tous les professionnels de l’hôtellerie, une bonne organisation des vacances après Covid a été adoptée. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il serait de bon ton de privilégier un hôtel 4 étoiles à Paris 6ème par exemple. Les différents aspects concernent notamment :

L’annulation du petit-déjeuner buffet à l’hôtel au profit des plats à emporter ;

Le respect strict de la distanciation sociale ;

La revisitation des processus d’entretien des locaux ;

La disponibilité des gels désinfectants ;

L’adoption des labels et certifications de sécurité conçus par des acteurs tels que Bureau Veritas, Accor Hôtels, B&B hôtels.

Le camping particulièrement est un peu plus redouté par les clients. Cela est dû au fait qu’il s’agit d’un mode d’hébergement très prisé. Ce qui fait qu’il brasse généralement beaucoup de monde et cela représente une situation potentiellement risquée. Pour remédier à cet état de choses, les campings ont décidé de :

Limiter le nombre d’enfants autorisés sur l’aire de jeux ;

Limiter les services et réduire le nombre d’hôtes accueillis simultanément ;

Respecter la distanciation sociale autour des sanitaires.

À cause de la situation très instable, il est déconseillé de faire des réservations bien à l’avance. L’on risquerait alors de perdre tout son argent ou une partie en cas d’annulation. Autrement, au cas où la réservation s’avèrerait incontournable, il faudra essayer de réserver avec une option de possibilité d’annulation. Vous aurez davantage d’informations sur ce lien.

Où manger italien avec les enfants ?
Organiser une soirée cabaret à Paris