Que peut-on trouver dans le quartier chinois de Paris ?

Le quartier chinois Paris est très prisé en ce moment. Vous allez voir les diverses caractéristiques du quartier chinois de Paris, c’est-à-dire son histoire, sa localisation, les magasins, les restaurants et surtout pourquoi il est maintenant le refuge de la congrégation asiatique. Cependant, entrons dans le voyage à travers le Paris chinois !

La naissance du quartier chinois de Paris

L’entreprise automobile est née à Paris en 1891, dans les industries de Panhard & Levassor. Les industries se trouvent dans le 13e, particulièrement sur l’avenue d’Ivry. C’est là qu’est née la première voiture. Certains employés asiatiques viennent travailler à la Place d’Italie auprès de la grande boîte. Il y avait 1000 employés asiatiques à peu près en 1930. Seulement, rivalisée par Citroën au milieu des années 60, l’usine Panhard & Levassor remet la clé au bas de la porte. Paris se reprend avec plusieurs dizaines d’hectares d’industrie, et n’en sait que faire. À ce moment-là, la ville de Paris conçut de commencer une grande opération d’urbanisme qui va s’appeler « Italie 13 ». Une majorité des immeubles du quartier, comme les habitations et les industries seront démolies pour bâtir un quartier ultramoderne.

Les magasins et les restaurants asiatiques dans le quartier chinois

Il existe de bons plans ainsi que de meilleures adresses au quartier chinois Paris. Dans ce quartier, la plupart des restaurants ont des prix abordables. En effet, le quartier chinois n’a pas que des restaurants chinois. On peut également trouver des restaurants vietnamiens, thaïs, cantonais, laotiens et bien d’autres. Tous ces restaurants ont chacun leur particularité. Vous aurez la surprise en découvrant qu’on peut cuisiner un plat classique tel que le bœuf loc-lac de plusieurs façons différentes. Cela varie en fonction de l’origine des traiteurs et/ou des restaurateurs. Il existe beaucoup d’autres restaurants et magasins dans le quartier chinois Paris.

Ses temples bouddhistes

Il y a un temple bouddhiste au 37 rue du Disque. Son entrée est tellement lugubre. Ce temple est gardé par l’A.R.F.O.I. ou l’Association des Résidents en France d’Origine Indochinoise. C’est le premier temple qu’on a visité. Dans ce temple bouddhiste, on peut explorer les statues de la divinité Bodhisattva Guanyin. Le temple est voué à cette divinité. Sur l’autel, vous pouvez voir plusieurs offrandes. Ce sont les fidèles du temple ou le peuple qui les ont fournies. Vous pouvez donner ce que vous voulez pour l’offrande. Il y a le temple de l’Amicale des Teochew, qui est difficile à trouver comme le premier temple. Il se situe près du centre commercial Olympiades, près du restaurant Siam@siam. Il faut toujours ôter ses chaussures lorsqu’on entre dans un temple bouddhiste. C’est tellement bizarre qu’on se retrouve dans un tel endroit au centre de Paris.

 

Mosquée de Paris : découvrez tous les charmes de son hammam et espace bien être
Peut-on encore trouver des guinguettes et autres endroits un peu rétros à Paris ?